Édito

Le 210 est dans la place et ça va durer !

Wow, top, dingue, incroyable, tellement inattendu et pourtant si attendu en même temps. En novembre dernier, les mots nous manquaient : après 12 années d’existence, l’Atelier 210 se voyait enfin reconnu officiellement par la Fédération Wallonie-Bruxelles comme un lieu de création et de diffusion artistique ! Avec à la clé, un « contrat-programme ». Késako ?

En simplifié : une subvention sur 5 ans qui permet de ne pas s’angoisser à chaque fin de mois. Et ça, ce n’est pas rien, ni pour l’équipe permanente, ni pour le lieu, ni pour les artistes que nous pouvons enfin soutenir structurellement, ni pour les spectateurs à qui nous pourrons proposer des programmations à la hauteur de nos envies (enfin presque, car certaines de nos envies sont assez inavouables).

Plus complexe : un contrat-programme, c’est aussi une légitimité qui vous est donnée par l’autorité publique et la reconnaissance que ce que vous faites relève de l’intérêt général. Et ça, c’est aussi une sacrée bonne nouvelle, non seulement pour celui qui en bénéficie, mais aussi pour l’ensemble des citoyens. Car les espaces de création sont des échappatoires indispensables. Ce sont des zones de libre décompression, des terrains de jeux émotionnels, des friches désaffectées de tout contrôle. Savoir que les autorités publiques restent garantes de ces espaces de libertés est plutôt rassurant pour nos démocraties. Même si nous regrettons que cet intérêt ne se porte que sur un nombre restreint d’opérateurs culturels, nous nous réjouissons que cette reconnaissance soit arrivée avant notre épuisement total. Il s’en est fallu de peu!

Tous ces mots pour vous partager notre joie, à l’entame de la prochaine saison, la quatorzième du nom. Depuis 2005, nous menons cette bataille de la survivance artistique. Dorénavant, nous allons le faire avec encore plus d’enthousiasme et un peu moins de sueur (sauf les soirs de fête). Notre activité aura toujours comme point d’orgue la scène, autour de laquelle s’articulent nos spectacles, nos concerts, nos fêtes, nos rencontres. Elle continuera à défendre la multiplicité des formes, des genres et des esthétiques. Elle  scrutera les scènes théâtrales et musicales contemporaines, donnera à voir et à entendre ce qui se passe aujourd’hui dans les arts vivants. Elle soutiendra les artistes, dans leur cheminement et dans leurs rencontres avec les publics. Elle s’intéressera aux jeunes créateurs, mais aussi à l’expérience de leurs aînés. Elle fera résonner les préoccupations du moment, tout en se tournant vers un futur encore à découvrir.

Voilà le programme. Pour ce qui est du contrat, nous nous engageons à un partage réciproque d’expériences. Vos rires, vos émotions et vos applaudissements, en échange de propositions scéniques que nous espérons mémorables et fidèles à l’esprit de découverte du 210. Cette saison, nous vous proposons d’expérimenter, ensemble, L’ART D’ETRE VIVANT.

Rendez-vous sur place !
Toute l’équipe du 210

 

—-> Consultez la nouvelle saison ici <—-