fbpx

Blow Out Session #5: Frontières

Elles sont d’un côté ou l’autre de la barrière, parfois même assises dessus. Elles sont migrantes, préadolescentes, post-jeunes, intersexes, elles nous parlent de la fragilité du consentement et de la santé mentale. Elles sont ces voix qui font parler les frontières pour cette 5ème édition de la Blow Out Session organisée le 10 avril 2019 à l’Atelier 210.

Une session réalisée par Morgan Liesenhoff, Camille Loiseau, Elisabeth Debourse et François Custers

Réécoutez les épisodes diffusés:

Justine entre en 6e. Elle s’apprête à devenir ce qu’elle appelle une «pré-ado», prise entre l’enfance et l’adolescence. Une série de Louie Media réalisée par Charlotte Pudlowski (2018)

Pourquoi des hommes de 50 ans se sentent incapables d’aimer des femmes de leurs âge ? Pourquoi beaucoup d’entre eux quittent leurs femmes pour des plus jeunes ? Pourquoi, alors que plus je vieillis, plus je me sens sereine, emplie de joie, de désirs, de force, je me suis écroulée à la vue de mon premier cheveu blanc ? Au delà de la peur de la mort et du temps qui passe, qu’est-ce que la vieillesse révèle des normes de genre ? Et comment lutter ensemble contre les injonctions jeunistes et sexistes de notre société ?
Deux collectifs, les “Ménopause rebelle” à Marseille et les “Fouffe qui peut” en Ariège, réfléchissent à des moyens collectifs de lutter contre le jeunisme et le sexisme. De prendre de la force ensemble après de nombreuses attaques âgistes. On échange aussi sur la ménopause, ses tabous et ses alternatives. On analyse la façon différente de voir le corps des femmes et des hommes vieillissants. Les femmes ont-elles le droit de vieillir ? La vieillesse révèle des normes de genre. Elle est une question politique et sociale bien souvent passée sous silence.

Une création de Charlotte Bienaimé pour la série Un Podcast à Soi (Arte radio – 2019)

Ca fait quel effet de devenir fou ? Il y a treize ans, Joris a été diagnostiqué schizophrène. Il raconte très simplement son expérience de la folie. En parallèle, un psychiatre apporte quelques éclairages. Dialogue virtuel, extraits de films, échange épistolaire : le documentaire de Fabienne Laumonier (prix Longueurs d’Ondes 2013 pour ‘J’aime pas l’école !’ avec Christophe Rault) multiplie les formes pour une approche sensible de la folie. Avec le soutien du fonds ‘Du côté des ondes’ et de l’ACSR (Bruxelles).

Maria est en seconde, elle a 17 ans, habite avec ses parents en région parisienne. L’année dernière, elle vit sur Snapchat une relation forte avec un garçon dont elle tombe amoureuse. Elle finit par le rencontrer « en vrai », premier RDV, premiers baisers, tout se passe bien mais au second RDV, le garçon fait pression pour qu’elle lui fasse une fellation.

Un podcast éducatif du Service Santé Publique français (2018)

Un voyage à bord de l’Aquarius, bateau de sauvetage affrété par l’ONG SOS Méditerranée. Une rencontre avec les vivants.

Réalisation : Fabienne Laumonier en collaboration avec Alexandre Causin et Elise Gruau (2017)

Nb: En raison de la disparition du site Boxsons, nous ne pouvons pas vous rediffusez l’épisode “Lettre d’amour à la visibilité transgenre” présenté lors de cette session.