Francofaune 2017

20:00

Tarif unique: 12€Tickets

À l'occasion de l'édition 2017 de Francofaune, on se réjouit d'accueillir Véronique Vincent & Aksak Maboul pour un show exclusif!

Véronique Vincent & Aksak Maboul

Au printemps 1977, deux jeunes musiciens belges qui se font appeler Aksak Maboul (Marc Hollander & Vincent Kenis) se lancent dans l'enregistrement d'un album intitulé Onze danses pour combattre la migraine, dans lequel ils mélangent et déconstruisent allègrement les genres afin de créer leur propre univers musical. Trois ans plus tard, Hollander fonde le label Crammed. Avec ses éléments de jazz, d'électronique, de fausses musiques africaines ou balkaniques, de musique minimaliste (il y a même des aspects proto-techno: voir le titre “Saure Gurke” et sa curieuse similitude avec les premiers morceaux qui apparaîtront à Detroit quelques dix ans plus tard), cet album-culte ressemble étrangement, avec le recul, à une sorte de programme : on y trouve les principales idées qui seront explorées par Crammed jusqu’à ce jour.

En 1979, Aksak Maboul enregistre l'album Un peu de l'âme des bandits, pour lequel la composition du groupe s'est étoffée et comprend notamment Fred Frith et Chris Cutler (des groupes Henry Cow et Art Bears). Plus intense et “expérimental”, "Un Peu…" alterne des fragments de compositions complexes et des passages complètement improvisés, sans parler des boîtes à rythmes, du sampling avant la lettre, de voix bulgares, mélodies turques, tango, crypto-punk etc.

En 1981 Aksak Maboul fusionne avec les Tueurs de la Lune de Miel, et ne fera plus que quelques rares apparitions sous ce nom (une bande-son pour une pièce de théâtre qui figure sur le premier volume de la série Made To Measure, une musique originale pour un défilé de Yohji Yamamoto), mais l'esprit d'Aksak est bien présent, puisque les deux protagonistes originaux jouent un rôle central dans les productions de Crammed, ensemble ou séparément.
2014 voit la parution du mythique 3e album d'Aksak Maboul, déja annoncé dans le tout premier catalogue de Crammed Discs en 1981. Il s'agit de l'opus avant-pop désormais connu sous ne nom de "Ex-Futur Album", qui avait été écrit, enregistré et laissé inachevé en 1980-83 par Marc Hollander et la chanteuse des Honeymoon Killers Véronique Vincent, en collaboration avec Vincent Kenis. L'album est assemblé (notamment à partir de maquettes et rough mixes), mixé et publié à l'automne 2014, avec un léger retard de 30 ans...

Suite aux réactions enthousiastes à cet "Ex-Futur Album", Véronique Vincent et Marc Hollander recommencent à se produire sur scène dès le début de 2015, pour la première fois depuis les années 80, avec une nouvelle mouture d'Aksak Maboul qui comprend trois musiciens qui n'étaient pas nés lorsque ces chansons ont été enregistrées: Sebastiaan Van den Branden & Christophe Claeys (du groupe Amatorski) et Faustine Hollander. Cette formation se produit en Belgique, France, Allemagne et Pays-Bas à partir de février 2015, notamment dans le cadre de festivals tels que Les Femmes s'en mêlent (F), les Nuits Botanique, Beautés Soniques & Deep In The Woods (BE), Incubate & Into The Great Wide Open (NL) et Face Z (CH).

En octobre 2015, l'album "Onze danses pour combattre la migraine" est réédité en vinyle, sous sa pochette originale de 1977, accompagné de notes détaillées et de trois titres bonus téléchargeables.

Ils reviennent à l'automne avec des nouveaux titres qu'ils présenteront en exclusivité sur la scène du 210 dans le cadre du festival Francofaune 2017.

Tresor

Alors qu’ils sirotaient leur vin rouge gratuit dans l’arrière-cour d’une galerie d’art en discutant de Françoise Hardy, Conny Plank et Jacono au lieu d’assister à un vernissage surcoté, Aurélie (Blondy Brownie) et Daniel (Girls in Hawaii) réalisèrent soudain qu’ils devaient faire de la musique ensemble.
Puisqu’ils vivaient dans deux villes différentes ils décidèrent de s’envoyer régulièrement des petites boîtes contenant une idée. Une année plus tard, ils prirent tous ces mots, pensées, sons, photos et mélodies du vin rouge et du matériel d’enregistrement et les apportèrent à cette même galerie pour y enregistrer 6 chansons, en 6 jours.