Hic & Nunc, soirée labyrinthe avec Amélie Dallaire, Antoine Defoort, Alix Dufresne et Sofia Teillet

Portes : 18:00
Début : 19:00

12€Tickets

Dans le cadre de SINGULIER, festival de formes immersives et intimes

L’Amicale – coopérative de projets vivants – vous convie à une soirée où artistes et spectateurs.trices feront oeuvre commune. Une plongée ludique dans les méandres de la fabrication de 4 spectacles dont vous découvrirez les « premiers pas ».

Un grand salon, un parcours guidé dans le lieu et dans les idées, des échanges de fils rouges entrelacés. 4 projets-tests, 4 mini-groupes, 4 heures-panachées, une soirée au long cours où l’on mange, on écoute, on se croise, on boit, on écrit, on se cache, on joue, on œuvre.

Le week-end précédent ce 14 février, 4 artistes se sont enfermé.e.s dans l’Atelier 210 avec 20 participants pour un « Symposium artistique » fait d’échanges, de mises à nu et collaborations tout azimuts. Les ingrédients des projets auront été mijotés. À vous d’en faire des mets. En tout cas, si les salles de spectacles ressemblent à des salles à manger, c’est dans la cuisine que nous passerons la soirée. Et avec l’Amicale, attendez-vous à beaucoup de remue-ménage !

Avec les projets de Amélie Dallaire (Je suis une boucle étrange ou La Conférence), Antoine Defoort (Brainstorm), Alix Dufresne (Bande de colons) et Sofia Teillet (De la sexualité des orchidées).

Rendez leur visite sur le site de l’Amicale de production.

_____________________________________________________________________________________

4 ARTISTES / 4 PROJETS 

AMÉLIE DALLAIRE – La Conférence 

Une femme se présente elle-même et commence à donner une conférence. Elle se remémore, entre autre chose, son trajet pour se rendre à la salle dans laquelle elle se trouve mais aussi son enfance et sa première expérience avec les insectes. Elle partage son amour du théâtre d’objets pour objets (sic) et surtout elle partage avec l’audience son outil fétiche : power point. Malgré tout sa méthode déployée, on réalise qu’on n’assistera pas à une conférence typique et le désordre prend le dessus. À travers des digressions, des interruptions, des malentendus et des conflits, le chaos progressera jusqu’à ce qu’un sens émerge. C’est la recherche de ce sens qui est le cœur du projet.

La Conférence est une œuvre impressionniste qui tente de reproduire à petite échelle le chaos créatif et ainsi faire écho à la bouillie originelle d’où provient l’univers. De cette étrange conférence émane une impression d’égarement, d’incertitude, de confusion, de désordre, de chaos, mais aussi une volonté de construire et d’organiser dans la liberté créatrice.

ANTOINE DEFOORT – Brainstorm 

Pour l’instant ça s’appelle Brainstorm mais on ne va sûrement pas garder ça parce qu’on s’aperçoit que ça prête à confusion, les gens pensent que c’est un spectacle sur le monde de l’entreprise.
Alors que non, ça va plutôt parler de magie paradoxale, de sylvothérapie, d’effet placebo, de méthode des flux, de système électoral expérimental et du fait que c’est ok d’avoir peur.

Tout ça sera serti dans une palpitante intrigue d’anticipation politique : l’histoire d’une bande d’ami·es qui décident de fonder un parti à moitié pour rigoler (et à moitié en étant dead serious, comme disent les anglophones), et d’imaginer des propositions baroques & pragmatiques en se basant sur les préceptes de base de la magie paradoxale.
Et figurez-vous que ce parti se retrouverait, assez étonnamment, aux portes du pouvoir.

ALIX DUFRESNE – Bande de colons (titre provisoire)

On parle d’une « ère postcoloniale » comme si l’époque de l’exploitation et des brutalités commises par les grandes puissances mondiales aux plus vulnérables était révolue. Bande de colons questionne la colonisation exercée par le capitalisme dans le monde actuel et la place du Canada dans celle-ci. Entre colonisateurs et colonisés, un autre pôle s’élève : celui du colon. Alix Dufresne et Marc Béland se lancent alors dans l’étude des archives de trois figures qui ont réfléchi à « la colonie » : Alain Deneault, Gaston Miron et Lord Durham. Forts de la réception enthousiaste de leur premier opus Hidden Paradise (2015), où les performeurs descendent dans les abysses de l’évasion fiscale à travers le verbatim d’une entrevue de Deneault à Radio- Canada, ils renouent avec la parole archivée de ce philosophe et trouble-fête, auteur de Noir Canada : pillage, corruption et criminalité en Afrique, La médiocratie et Politiques de l’extrême- centre.

SOFIA TEILLET – De la sexualité des orchidées 

De la sexualité des orchidées est une conférence-spectacle d’un format actuel de 30 minutes, au cours de laquelle Sofia Teillet, comédienne déguisée en maitresse de conférence, disserte autour de la reproduction de l’orchidée : comment le pollen passe du sexe masculin au sexe féminin. En 2019, Sofia s’affaire à étendre cette conférence pour arriver à un format d’environ 50 minutes, en développant deux autres parties : une autour des techniques d’attraction des insectes, l’autre autour du comportement parasitaire de la graine, une fois l’orchidée fécondée. Ces deux nouvelles parties permettront de dévoiler d’autres couches à la fois dramaturgiques et philosophiques en questionnant les relations de collaborations, de symbiose ou de commensalité.

_____________________________________________________________________________________

Coordination artistique et animation : Julien Fournet – Collaboration artistique et animation : Lorette Moreau – Intervention et mise en lecture : Anna Czapski – Production et animation : Camille Bono & Marine Thévenet.

Un projet porté par l’Amicale en partenariat avec la Maison Folie Wazemmes – Lille

Dans le cadre de la collaboration bilatérale entre l’Amicale (Lille) et La Serre-arts vivants (Montréal). Avec le soutien de L’Institut Français.

_____________________________________________________________________________________

Informations pratiques :

> Jeudi 14 février à 19h
> Durée: 4 heures (pauses et restauration sur place prévues)
> Pour 120 spectateurs répartis en 4 groupes
> Sur réservation

Pensez au Pass 3 : 3 expériences = 20 euros

Durant le festival, faites votre menu à la carte ! Les expériences sont diverses, multiples et combinables. Pour varier les plaisirs, profitez de la réduction du Pass 3 festival qui vous permettra de choisir 3 expériences pour 20 euros.

Réservez votre Pass 3 dès maintenant.

Restauration sur place : 

L’équipe du restaurant “Le Relais du Triporteur” sera présente durant les quatre jours du festival pour vous proposer de délicieux plats à des prix démocratiques.

Tous leurs plats sont préparés à partir de produits de saison, choisis en fonction de leur fraîcheur et avec les mêmes exigences environnementales que celle de leur épicerie. Ils proposent une restauration de type familial, avec une attention particulière accordée à l’authenticité des goûts et à l’originalité des plats choisis.