Micah P. Hinson (us) + And They Spoke in Anthems (be)

Portes : 19:30
Show : 20:30

Prévente: 10€ / Sur place: 13€Tickets

Dans le cadre du festival Autumn Falls 2018

Micah P. Hinson est de retour avec un nouvel album, “When I shoot at you with arrows, I will shoot to destroy you”, à paraître le 26 octobre via Full Time Hobby. Enregistré en seulement 24h dans son Texas natal, cet album s’annonce comme le successeur alléchant  du très acclamé « Micah P. Hinson presents the Holly Strangers » paru l’année dernière.

Quiconque connaît un peu l’histoire de Micah P. Hinson saura que l’idée d’apocalypse lui est apparue plusieurs fois dans sa vie. Que ce soit sous la forme d’une sévère blessure au dos, un violent accident de la route, la perte temporaire de ses deux bras, un amour de la drogue puis une haine de la drogue, le temps passé accoudé au comptoir à écouter les récits de personnes mentalement troublées, celui perdu et gagné au contact d’étrange personnages de toutes formes et tailles, les possibilités sont infinies. En regardant en arrière on pourrait facilement conclure que sans ces morts certaines il n’y aurait pas eu de renaissances.

Imprégné de ces réflexions, Micah commence à prendre contact avec les musiciens ayant joué un rôle important dans sa formation musicale, ceux qui lui ont montré une nouvelle manière de penser, de jouer et d’appréhender la vie et la mort. Avec un peu d’aide du destin, il réussi à les rassembler dans un lieu secret de l’est du Texas au début avril 2018 où ils passent plusieurs jours intenses autour des nouvelles chansons composées par Hinson en seulement quelques semaines. Ils réfléchissent à la manière d’aborder ces chansons – quels instruments ? Quelle émotion ? – assemblant progressivement un puzzle dont ils ne connaissent pas encore l’image finale.

Miraculeusement, en seulement 24h, ces musiciens infatigables dirigés par un Micah converti chef d’orchestre enregistrent tous les titres, instruments et pistes qui constitueront ce nouvel album… Dans un élan de sacrifice, ils décident qu’eux aussi, comme les artistes gravés dans la roche quelques milliers de kilomètres plus loin, resteront anonymes. Ils laisseront leurs instruments parler seuls, sans que leurs noms ne trahissent l’origine des notes.

Beaucoup sont ceux qui ne croient pas en l’apocalypse. Ils sont également une multitude à la voir comme une chose réelle. Au-delà des croyances, nous sommes nombreux à concevoir la vie comme une série de départs et d’arrêts, beaucoup de morts et autant de renaissances, quelles soient physiques ou spirituelles. C’est la condition inévitable de l’être humain. Pas de fins sans un départ préalable, pas de départ sans que se conçoive une fin.

Ici Micah P. Hinson trouve un nouveau départ.

5 ans après le très acclamé ‘June’, And they Spoke in Anthems est de retour avec « Money Time », un nouvel album pétillant et persistant qui fait la part belle au groove d’une part et s’en prive volontairement d’une autre. Pour ce concert il nous revient dans une formule solo, volontairement dépouillée…