Turner Cody & Nicolas Michaux (us/be) + Jeremy Walch (be)

Portes : 19:00
Show : 20:00

Prévente: 9€ / Sur Place: 12€Tickets

Spécialement pour cette date, Nicolas Michaux et Turner Cody s’offrent une virée commune après leur rencontre il y a un an au détour d’une date à Toronto. Les deux songwriters seront accompagnés sur scène par Ted Clark, Morgan Vigilante et Clément Nourry.

Turner Cody (us)

« Turner Cody is a songwriter in the american tradition ». C’est ainsi que ce New-yorkais aime se décrire quand on le lui demande. On pourrait en dire également qu’il a commencé sa carrière au sein de la légendaire et nébuleuse scène « Anti-Folk » qui réunissait autour du Sidewalk café des personnages locaux comme Jeffrey Lewis, Adam Green ou encore Kymia Dawson qui formaient alors les Moldy Peaches, mais aussi certains expatriés comme les frères Herman Düne avec lesquels il va nouer une amitié durable qui lui fera traverser l’Atlantique à de nombreuses reprises. Après plusieurs albums auto-produits et diffusés en CD-r (comme le veut la tradition de l’Anti-folk), il noue de plus en plus de contacts avec le vieux continent et sort une compilation chez les bruxellois de b.y_records. S’en suivent de nombreuses tournées en France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Angleterre. Il tient la basse sur scène avec Herman Düne pour la tournée qui suit l’album Giant. Il ouvre pour Adam Green partout en Europe. Et « Corner of my room » l’un des titres de First Light est choisi par Jacques Audiard pour figurer dans le multi-primé « Un Prophète ». Depuis, Turner Cody a encore sorti 4 albums et habite toujours à New-York, avec sa femme et son fils Solomon. Turner Cody est un chanteur, auteur, compositeur dans la pure tradition américaine.

Nicolas Michaux (be)

Auteur-compositeur-interprète belge vivant au Danemark, Nicolas est inspiré par ses rencontres et ses voyages. Il crée des mélodies addictives et des arrangements originaux et délicats. Si l’on peut le placer au carrefour de différentes traditions et ressentir des influences nettes (George Harrison, Neil Young, Stanley Brinks, Serge Gainsbourg), Nicolas Michaux est guidé par un style et un esprit profondément personnels et distinctifs. Ses enregistrements, faits maison et réalistes, véhiculent une certaine idée de la modernité. Simple et chaleureux.

Deux ans après la sortie de son premier album « À la vie, à la mort », Nicolas Michaux écrit et enregistre la suite sur l’île de Samsø au Danemark où il vit actuellement. Son deuxième album est prévu pour l’automne 2019.

Jeremy Walch (be)

Jeremy Walch livre une pop de caractère aux accents slack & surf. D’une décapotable déglinguée qui file au vent s’échappent des textes barrés, des claviers aquatiques et des guitares qui glissent sur des nappes de velours. Ces morceaux bruts sont comme autant de petits films que l’on se repasse encore et encore pour mieux en saisir les subtilités. C’est fait maison et ça vient des tripes.

« Cette jolie petite tranche d’indie rock bien slacker comme il faut a le charme de ces vieilles choses un peu cassées à l’inoffensive beauté. » Goûte mes Disques